PREPARER le changement 1200 300Concevoir les dispositifs d’accompagnement des Hommes dans le changement

pour faciliter les prises de conscience et l’engagement.

 

Percevoir les impacts potentiels

L’étude d’impact permet d’inventorier pour chacune des cibles du changement les micro-changements qui vont jalonner le projet et avoir des conséquences en termes de freins ou de contraintes.
Pour chaque impact potentiel détecté, il sera possible de mettre en place un ou plusieurs leviers d’action. Il sera certainement nécessaire de discerner les leviers qui seront prioritaires afin d’ordonner le plan de transition.

Identifier les leviers du changement

L’ensemble des leviers qui seront actionnés constituent le plan de transition et favorisent le changement. Ils constituent les conditions pédagogiques à créer pour favoriser les prises de conscience et l’engagement au sein du projet jusqu’à sa réussite.
Les critères d’efficacité des leviers du changement, tels que rapidité, fiabilité, continuité de service, accessibilité à l’information, homogénéité, qualité perçue… seront à apprécier avant leur mise en œuvre, afin de vérifier la capacité du plan à accélérer la réussite du projet.

Préparer un plan de communication

Les personnes en charge de conduire le changement seront amenés à communiquer sur une réalité qui n’existe pas et qui peut aller à l’encontre d’intérêts personnels ou de représentations mentales anciennes. De nombreuses informations à transmettre sont à ce stade incertaines, inconnues et donc sujettes à interprétation.
Le plan de communication consiste à trouver un positionnement et un contenu pour le projet et à le transmettre sur différents médias en fonction des cibles. Son efficacité sera appréciée grâce à des indicateurs de perception, de compréhension et de mobilisation dans le projet.

Bâtir un plan de formation

Le plan de formation dont on parle ici est celui du management des transitions. Il vient compléter le plan de formation lié au projet, davantage orienté vers l’organisation et la technique.
Il comportera par exemple la connaissance de la conduite de changement pour les managers de terrain, une meilleure pratique des postures de coaching propice à l’accompagnement des Salariés et autres thèmes liés au management et développement personnel au service de l’efficacité de la dynamique relationnelle.

Cartographier les résistances

Au sein du périmètre de changement concerné et selon des impacts potentiels détectés, un inventaire des résistances peut être dressé. Il peut être anticipé dès la phase initiale et complété par un dispositif d’écoute interne des Salariés, soit par le biais de questionnaires soit grâce à des entretiens individuels ou collectifs.
L’une des grandes forces de ce type de dispositif réside en l’existence conjointe de l’expression des contraintes et de l’ébauche de solutions pour sortir d’une situation de blocage éventuelle. Cette démarche se doit d’être extrêmement proactive.